Dcbel, l'énergie intelligente prête à conquérir le monde




La montréalaise Dcbel a le vent dans les voiles. L’entreprise a conclu des ententes avec une dizaine de distributeurs énergétiques et presque autant de manufacturiers automobiles. Son produit - une borne intelligente qui gère l’ensemble des besoins énergétiques d’un ménage - fait tourner les têtes. Surtout celles des investisseurs. Rencontre avec son fondateur, Marc-André Forget.



Soyons clair : Dcbel a beau avoir été fondée au Québec, son marché est ailleurs. L’électricité québécoise, très abordable, ne nécessite pas une gestion active de la part des consommateurs. Mais lorsqu’on habite la Californie ou le Japon, l’électricité coûte beaucoup plus cher – et les tarifs peuvent varier de manière significative au courant de la journée.


C’est là où Dcbel devient efficace. La borne gère les différentes sources d’énergie (le panneau solaire sur le toit, l’électricité provenant des distributeurs et même celle de la voiture électrique!) pour diminuer les coûts. Elle stocke même l’énergie quand les prix sont avantageux.


Dans cette entrevue avec le fondateur de l’entreprise, on discute de ses plans de croissance - dont de nouvelles installations de production. On discute aussi de la décision de Dcbel de rester au Québec, du moins pour le moment. On pose aussi la question qui tue : l’entreprise se dirige-t-elle vers la bourse?