Lancer une compagnie aérienne en pandémie : le pari de OWG


Au plus fort de la pandémie, alors que ses compétiteurs croulaient sous les dettes et nageaient en plein brouillard, le PDG de Nolinor Aviation Marco Prud’homme lançait une nouvelle compagnie aérienne à destination du sud : OWG. Coup de génie ou coup de folie?


OWG est le nouveau bébé de Nolinor Aviation, le transporteur spécialisé dans les vols nolisés dont le siège social est à Mirabel. La nouvelle marque, qui compte deux appareils Boeing 737-400 aux couleurs flamboyantes, détonne dans un marché “saturé par les low-cost”, selon Marco Prud’homme.



Découragé par le service des transporteurs aériens traditionnels

“Comment on a fait à travers les années pour en être rendus à un service aussi médiocre et aussi mauvais?”, demande l’entrepreneur en entrevue à Pour votre info, qui fait le pari que les voyageurs sont prêts à payer légèrement plus cher pour un meilleur service en vol.


Les passagers qui voleront sur OWG auront notamment droit à un repas gratuit et un service de bar ouvert.

Une reprise certaine

Selon le PDG, il ne fait aucun doute : la reprise sera rapide, elle sera forte, et OWG sera sur la ligne de départ. Écoutez Marco Prud'homme détailler la stratégie de OWG, expliquer comment la marque est au cœur de sa différenciation, et révéler comment il a réussi à surmonter la crise qui sévit dans son industrie depuis mars 2020, dans cette grande entrevue accordée à Pour votre info.